Le retailer est devenu expert dans l’art de s’adapter ! Aux nouveaux modes de consommations, à la course aux innovations menée par les géants du retail, à l’évolution de la société même. Mettre en place un retail 360 est-il alors nécessaire pour les retailers ?

La clé de réussite des retailers pour rester dans la course réside désormais dans l’expérience client. Les nouvelles technologies ont multiplié les canaux de vente et de prise de décision. E-commerce, m-commerce, s-commerce, commerce sur abonnement, click-and-collect, full web… La liste est longue ! Une évolution qui s’accompagne de nouveaux outils de gestion pour les entreprises. Collaboration accrue, rapidité dans les prises de décisions, échanges de l’information facilités, gestion des stocks fluidifiée : les solutions e-commerce BtoB pour gérer les surfaces de vente sont désormais des outils incontournables pour les retailers.

Retail 360 : pourquoi et comment ?

Le point de départ de tout cela : les consommateurs finaux. Les retailers se doivent de suivre les besoins et envies et leurs clients qui souhaitent à la fois profiter des nouvelles technologies qui leur sont proposées, gagner en pouvoir d’achat et retrouver du sens dans leur manière de consommer. L’une des clés de réussite des marques est leur capacité à gommer au maximum les points d’accroche dans le parcours d’achat qu’elles proposent à leurs clients.

Une proposition conditionnée par une gestion parfaitement unifiée et sans couture. Ce contexte a donné naissance au commerce Phygital, une expérience d’achat à la croisée du digital et de la boutique physique. Parmi les technologies développées pour répondre à cette nouvelle manière d’appréhender le retail, nous pouvons nommer les showrooms virtuels, les miroirs connectés, les suggestions d’achat calculées par intelligence artificielle…

Associer digital et physique offre une expérience quasi-sensorielle qui permet de vivre une expérience d’achat complète et utile. Les besoins sont pris en compte grâce à la data et une réelle valeur ajoutée est apportée, comme des services de livraison innovantes ou du conseil personnalisé rendu possible grâce à la collecte des données clients. En se digitalisant, les magasins ré-humanisent l’achat : le CRM commercial permet de personnaliser les offres, les vendeurs équipés de tablettes accompagnent le client, les facilités de caisses rendent la transaction extrêmement fluide, le click & collect crée une offre 360°.

Le retail 360 pour les retailers

Offrir une expérience d’achats sans couture implique de fluidifier le flux des marchandises. La gestion des stocks devient alors la pierre angulaire de cette nouvelle organisation. Digitaliser sa gestion des stocks permet de gagner en efficacité, que ce soit entre collaborateurs ou vis-à-vis des clients, BtoB comme BtoC. En effet, vous garantissez ainsi à votre marque d’optimiser les flux de marchandises et de faciliter les inventaires. Vous permettez en outre à vos équipes de connaître instantanément la disponibilité d’un produit et sa localisation. Le réassort est ainsi fluidifié, la saisonnalité anticipée. Les commandes sont honorées plus rapidement et plus efficacement. 

C’est la solution mise en place par Visiativ Retail pour Babolat. Le numéro un du matériel de tennis était en recherche de proximité avec ses clients professionnels. Grâce à une plateforme de réassort en ligne couplée à son logiciel de gestion, Babolat peut, 24h/24 et en tout lieu, interagir avec ses clients : commandes de produits, vérification des stocks, commandes d’échantillons, suivi en temps réel des commandes, statistiques d’achats… Babolat étant présente internationalement, la gestion des langues est évidemment prise en compte.

Un autre avantage de l’utilisation des nouvelles technologies pour votre marque ? Nous avons introduit cet article en précisant que la clé est l’expérience client. Plus qu’un magasin classique, la boutique devient un lieu d’expérience, de rencontre, de découverte. Pour cela un seul mot : scénographie ! Et un seul outil : le merchandising 3D. Il s’agit de modéliser les espaces de vente. Cette technologie permet aux marques et aux distributeurs de travailler l’expérience d’achat proposée aux consommateurs. Vous pouvez ainsi créer de nouveaux agencements, tester de nouvelles stratégies de parcours d’achat. Vous pourrez ensuite adapter l’espace en temps réel pour toujours être en adéquation avec les besoins sur place. 

Un gain de temps qu’a pu expérimenter La Gentle Factory, marque spécialisée en mode masculine. Lorsque le groupe (Happychic) décide d’ouvrir des boutiques physiques pour développer cette marque, il est décidé de passer par une modélisation en 3D. Une fois la maquette disponible, les équipes de La Gentle Factory ont été invitées à voir le résultat avec des lunettes 3D. Elles ont discuté de tous les points d’amélioration et pris les décisions en direct, avant intégration par Visiativ des modifications ciblées.

Cette technologie améliore également la gestion des surfaces de vente. La mise en rayon est toujours optimum. Les équipes in situ peuvent faire remonter instantanément leurs remarques qui seront étudiées et prises en compte tout aussi rapidement. Une vision 360 qui s’adapte et répond à toutes les strates de l’entreprise.

L’omnicanal devient la norme et les retailers, véritables caméléons de l’offre savent penser en dehors des sentiers battus. Ils créent aujourd’hui de nouveaux espaces 360° pour proposer des expériences sans couture et apporter du sens au commerce. Un virage incontournable et pour lequel il est judicieux de se faire accompagner par des experts de la mise en place de solutions digitales.

Je partage cet article