Le facing, c’est-à-dire le nombre de produits faisant directement face au consommateur sur un ou plusieurs niveaux d’un linéaire au sein d’un point de vente, est un élément à ne pas négliger par les commerciaux lorsqu’ils effectuent un contrôle et/ou une visite en boutique. Quelles sont les règles à respecter ? Quelles organisations des produits peuvent-ils proposer ? Visiativ vous explique tout !

Présentation verticale ou horizontale ?

Tous les points de vente ne présentent pas les produits de la même façon. Il existe néanmoins deux types de présentation, ayant chacune leurs avantages et leurs inconvénients :

  • La présentation horizontale. Elle va « montrer » les produits, la même marque installée à côté de la même marque. Elle sera particulièrement adaptée aux points de vente qui ne disposent que d’un faible recul. L’avantage ? Les produits équivalents se trouvent au même niveau. En revanche, il est évident que tous n’ont pas les mêmes chances de trouver preneurs : les consommateurs sont moins enclins à sauter pour attraper un produit, qu’à prendre celui qui se trouve juste devant leurs yeux !
  • La présentation verticale. Là, chaque référence est présente sur un ou plusieurs « blocs », de la première à la dernière étagère. L’avantage ? Une présentation claire des produits, avec une vraie égalité des chances de se retrouver dans les paniers des clients. L’inconvénient ? Elle est difficile à mettre en place dans les boutiques qui ne disposent pas d’un linéaire important…

Un impératif : un stock suffisant !

Que le point de vente ait opté pour une présentation verticale ou horizontale, il reste un impératif doivent s’assurer les commerciaux : que la boutique soit toujours en mesurer de présenter les produits aux consommateurs. C’est pourquoi il est capital de s’assurer que les stocks soient suffisants en point de vente. Certes, une rupture de stock, cela renvoie à l’idée que le produit a eu du succès. Mais c’est aussi une vente de ratée !

Les outils pour aider à la prise de commande

Dès lors, il peut être intéressant d’équiper sa force de vente d’une plateforme connectée de prise de commande. Disposant d’une vue en temps réel sur l’état des stocks du fabricant, elle assure aux points de vente de toujours recevoir les produits commandés. Elle héberge également un catalogue en ligne, interactif, présentant l’ensemble des références de la marque.
Résultat ? Les points de vente peuvent passer les commandes nécessaires pour ne jamais se retrouver face à un rayonnage vide. Ils peuvent même passer des commandes supplémentaires, ce qui permettra, in fine, à la marque de développer sa présence en point de vente – et donc sur les rayonnages !

Le facing en point de vente est une réelle préoccupation pour les forces de vente. Un facing efficace, ce sont des produits qui trouveront leurs clients finaux. Et donc des clients BtoB qui repasseront commande – si possible, via une plateforme connectée à disposition des commerciaux !

Je partage cet article