Jusqu’au 22 avril, le Bon Marché Rive Gauche s’est donné pour mission de faire découvrir à ses clients le shopping de demain, grâce à l’exposition « Geek mais Chic ». Quelque 80 marques, des univers de la mode, de la déco ou encore de la beauté, se sont prêtées au jeu de l’innovation numérique et sensorielle. Nous sommes allés y faire un tour !

Une présence discrète mais certaine

Au Bon Marché, l’exposition « Geek mais Chic » se veut avant tout discrète : pas question de perturber le parcours des clients ! Elle sait néanmoins s’affirmer par différentes touches : panneau sur la devanture, dépliants à l’entrée, vendeurs portant un t-shirt en mentionnant l’existence… Puis, aux premiers et deuxièmes niveaux, au centre du magasin, elle se dévoile : bienvenue dans le shopping 3.0, tel que le conçoivent les 80 marques internationales (dont celles du groupe LVMH) qui participent à l’opération !

L’expérience sensorielle de « Geek mais Chic »

L’ambition des marques pendant l’exposition ? Permettre aux consommateurs d’entrer comme jamais en interaction avec les produits. Ils peuvent ainsi les essayer, les personnaliser, les customiser, grâce à divers procédés de réalité virtuelle et/ou augmentée. Ils peuvent s’immerger dans la technologie. Tester, éprouver, manipuler. Observer les produits sous tous les angles grâce à des hologrammes.

Baume, par exemple, permet d’essayer des montres grâce à un bandeau de carton enroulé autour du poignet. Une fois le QR code scanné, il n’y a plus qu’à personnaliser sa « toquante » – tout peut y passer : bracelet, aiguilles, forme et couleur du cadre… – et à observer le résultat sur son avant-bras, par le prisme de l’écran de son smartphone.

Des miroirs interactifs, des produits personnalisables par la voix…

Plus loin, Fendi propose une « Dream Room », basée sur des miroirs interactifs qui donnent à voir les sacs de la nouvelle collection du créateur. Il est aussi possible de prendre un selfie, à partager évidemment sur les réseaux sociaux !

Toujours dans la catégorie « miroirs connectés », chez Nars, il est possible d’essayer virtuellement de nombreuses références de fond de teint, rouge à lèvres et fard à paupières. Les clients et clientes n’ont alors plus qu’à valider leurs choix.

Autre exemple : Armarium, qui propose de la location de robes. Le grand miroir digital permet d’observer chaque pièce de la collection. Le tout à 360 degrés, sous tous les angles !

Citons également le stand Levi’s, où les pièces sont personnalisables à la voix : il suffit de dire dans un micro ce que l’on souhaite voir brodé sur le t-shirt !

Une ambiance futuriste et créative

Certaines marques ont ainsi fait le choix de laisser les clients exprimer leur créativité. Coach, Ralph Lauren ou encore Smartwater ont créé des espaces interactifs, digitaux et connectés. Le tout avec de nombreuses fonctionnalités de partage, évidemment.

Bref, « Geek mais Chic » offre, jusqu’au 22 avril, de nombreux espaces où découvrir ce que sera le shopping de demain. On y comprend néanmoins très vite qu’il permettra de répondre à un besoin réel des clients, celui de pouvoir personnaliser rapidement leurs produits. Sans pour autant que l’humain ne s’efface devant la technologie : sur chaque stand, un vendeur est là pour conseiller et accompagner les clients !

Personnalisation, accompagnement et ultra-connexion sont les clés de voûte du shopping 3.0 vu par le Bon Marché. À découvrir à Paris jusqu’au 22 avril !

Je partage cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin