La transition numérique s’applique à toutes les parties d’un point de vente. C’est notamment le cas de la gestion de la caisse, qui a connu, ces dernières années, beaucoup d’évolutions appréciables, tant pour les magasins eux-mêmes que pour les clients. Mais quels sont les exemples les plus inspirants ? Qu’apporte le digital à ce poste-clé d’un point de vente ? Voici notre sélection made in Visiativ Retail !

1/ La sécurisation à portée de… paume de la main

Le PalmSecure Identification est un système d’identification par empreinte veineuse. Développé et testé en Asie par Fujitsu, il utilise la technologie biométrique et authentifie les utilisateurs grâce aux veines de la paume de la main. Il offre donc une voie différente des scanners d’iris et lecteurs d’empreintes que l’on retrouve jusqu’aux smartphones modernes. D’après son fabricant, il offre un niveau de sécurité plus élevé que ces dernières options. Il pourrait être appliqué à la sécurisation des espaces de travail et des entrepôts, comme des paiements en caisse. À condition, bien sûr, que les fournisseurs de moyens de paiement collectent les empreintes veineuses de leurs clients !

2/ La caisse hybride

La caisse U-Reverse est une caisse classique à laquelle est ajoutée une caisse libre-service. Ainsi, selon les pics d’affluence et la disponibilité des collaborateurs, les articles sont scannés soit par un(e) caissier(e), soit par les clients eux-mêmes. Deux minutes suffisent en effet pour passer de la caisse traditionnelle à la caisse libre-service ! Ce matériel a été testé avec succès dans plusieurs magasins de l’enseigne Auchan. D’autres géants de la grande distribution seraient également intéressés.

3/ La tablette mobile d’encaissement

La tablette mobile Zebra ET50 a un objectif : aider les points de vente à réduire le temps d’attente en caisse. Ainsi, elle permet, grâce à un lecteur de code barre intégré, de scanner les articles dans la file d’attente ou lorsque le vendeur a terminé ses recommandations, et de transmettre les informations aux dispositifs d’encaissement. Le temps d’attente en caisse s’en trouve réduit (plus besoin de scanner les articles !), sans besoin de place ou de caisse supplémentaire. La tablette fonctionne sous Android, et s’avère performante et rapide : 30 secondes suffisent pour charger les données de 50 000 articles dans sa base de données. Elle peut être utilisée, selon son fabricant, autant dans la grande distribution que dans les commerces spécialisés.

4/ La caisse qui fait aussi office de dispositif de vidéosurveillance

Les écarts d’inventaire et les vols sont réellement problématiques pour les points de vente. Aujourd’hui, pour remédier à ces problèmes, il est possible d’installer des solutions qui allient vidéosurveillance et gestion de caisse. Ainsi, les données de transaction d’une caisse sont associées de manière intelligente aux enregistrements des caméras de vidéosurveillance. Tout passage en caisse peut être analysé, les transactions litigieuses sont automatiquement notifiées, et les écarts font l’objets d’alertes dynamiques. De quoi sécuriser le passage en caisse dans les points de vente !

5/ La caisse enregistreuse format smartphone

La caisse enregistreuse traditionnelle vit ses derniers instants. De plus en plus de points de vente choisissent en effet de s’équiper d’applications pour smartphones et tablettes, complétées par des lecteurs physiques, qui tiennent dans la poche. Ainsi, elles permettent d’enregistrer la commande du client, d’éditer un ticket de caisse, d’enregistrer le paiement, voire de piloter le tiroir-caisse. Elles fournissent aussi, par ailleurs, des statistiques intéressantes sur les achats et les paniers moyens, réutilisables ensuite pour adapter la stratégie commerciale du point de vente !

La gestion de la caisse n’est pas bloquée à sa glorieuse époque. Elle évolue, se digitalise, innove en continu. C’est une bonne nouvelle pour les acheteurs comme pour les points de vente !

Je partage cet article