Que ce soit le marketing en magasin, les planogrammes, le visuel merchandising, ou encore les emballages et la signalisation en point de vente, les retailers doivent composer avec de nombreux défis dans l’organisation. Ces « ajustements » impactent les résultats financiers et dépendent souvent de l’enseigne, quand les autres sont à l’appréciation du directeur du magasin. Heureusement, il existe un outil pour se faciliter grandement la tâche, boosté par les outils connectés : une plateforme collaborative de pilotage du merchandising. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

Plateforme de pilotage du merchandising : qu’est-ce que c’est ?

Le merchandising est un pan essentiel de la transformation numérique des points de vente. Avec une plateforme de pilotage, connectée et collaborative, comme My Concept Store, le suivi du merchandising prend une nouvelle dimension. Cet outil permet d’optimiser les rayons en point de vente, de passer plus vite de l’idée à la réalisation. Et ce dans toutes les dimensions de l’aménagement de l’espace. Ainsi, la plateforme de pilotage facilite la planification des actions merchandising et la communication entre les équipes.
De plus, elle permet de réduire les délais et les coûts pour les gestionnaires de points de vente. En effet, elle « supprime» les phases de test et de prototypage.

Une réponse concrète à des enjeux du quotidien

Avec une plateforme collaborative comme My Concept Store, il est possible de créer rapidement des agencements virtuels réalistes et immersifs. Par conséquent, c’est la solution idéale pour étudier des concepts et des idées innovantes, que ce soit au niveau du siège ou du point de vente.

Ses fonctionnalités répondent à des enjeux du quotidien, comme la centralisation et le partage en temps réel du visuel merchandising. Mais aussi l’exécution plus rapide des planogrammes, ou encore les gains de productivité générés par des vendeurs qui peuvent libérer du temps pour le conseil.

L’industrialisation pour libérer du temps

Concrètement, grâce au merchandising « nouvelle génération», l’organisation des points de vente prend une nouvelle dimension. Les  planogrammes traditionnels étaient efficaces car ils étaient pensés pour le business et l’amélioration des marges. Mais ils ne prenaient pas en compte le temps passé en rayon. Ainsi, les planogrammes digitaux permettent d’industrialiser la gestion des espaces et du visuel merchandising. Par exemple, ils permettent de réduire le temps passé dans la construction et la mise en place du rayon, d’améliorer la manutention des équipes, bref, de libérer du temps pour les équipes. Résultat ? Les vendeurs ont plus de temps à consacrer à leur mission principale : l’expérience client.

Je partage cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin