Qu’il soit permanent ou temporaire, le showroom de marque peut avoir plusieurs vocations : présenter la nouvelle collection à un réseau de points de vente, booster le chiffre d’affaires, donner à voir les produits pour de potentiels nouveaux revendeurs… Mais comment l’organiser ? À quoi faut-il impérativement penser, et comment communiquer ? Visiativ fait le point !

Trouver le lieu idéal, les bons horaires et la bonne équipe

Vous organisez un showroom de marque pour présenter vos produits à votre réseau de revendeurs ? Il va falloir commencer par… déterminer l’endroit où celui-ci va se trouver physiquement. Vous aurez également pour mission de vous assurer d’une organisation sans faille.

Plusieurs impératifs sont à respecter :
– Trouvez un local situé à la vue des passants et accessible, que ce soit en voiture ou en transports en commun. En effet, s’il n’est pas simple d’accès, vous prenez le risque de décourager des clients potentiels !
– Identifiez les jours de la semaine et les horaires les plus pertinents. Pour un showroom à destination des professionnels, c’est bien sûr du lundi au mardi. Vous envisagez de laisser également les consommateurs finaux voir vos produits ? Pensez à ouvrir le samedi !
– Prévoyez un stock suffisant et des collaborateurs en nombre. Vous ne pouvez pas passer à côté de ventes parce que les produits ne sont pas tous présentés, ou parce que personne n’était là pour renseigner les clients.
– Soignez la décoration : votre showroom doit refléter l’univers de la marque.

Apple, par exemple, considère ses boutiques comme des showrooms tout autant que des points de vente. Ainsi, les lieux respirent le haut de gamme, la sobriété… alors que les stocks sont presque infinis en arrière-boutique !

Communiquer autour de son showroom

Différents canaux sont à votre disposition pour communiquer auprès de votre réseau de revendeurs à propos de l’organisation de votre showroom. Le plus utilisé, c’est bien sûr l’e-mailing. Il vous permettra de toucher l’ensemble de votre base de contacts – en ayant bien sûr pris soin, en amont, de la trier, pour encore plus d’efficacité. Prenez le temps de peaufiner votre message : il doit donner envie de vous rendre visite. Vous pouvez, d’ailleurs, « teaser » votre événement, si le showroom est temporaire : ne donnez les informations qu’au compte-gouttes, en réservant bien sûr le lieu où vous vous trouverez pour le tout dernier message !

Autre canal : le téléphone, que ce soit par appel ou par sms. Il vous permettra d’être directement en relation, humainement, avec votre réseau de revendeurs. Préparez vos arguments : si les points de vente qui participent au succès de votre marque se trouvent à l’autre bout du pays, il va falloir veiller à mettre l’eau à la bouche !

Bien sûr, les réseaux sociaux ne sont pas à négliger. Facebook, Twitter et autres comptes LinkedIn doivent être mobilisés pour parler et faire parler de votre showroom. Demandez à vos commerciaux de relayer l’information sur leurs comptes respectifs. En croisant les réseaux, vous multiplierez les contacts potentiels, pour un plus grand réseau encore !

Et pourquoi pas… un showroom virtuel ?

Vos revendeurs se trouvent à Paris, à Lyon, à Marseille, à Tokyo, à Pékin ou encore à Sydney ? Il va être difficile de trouver un lieu pour votre showroom qui corresponde aux besoins de tout le monde. Dès lors, pourquoi ne pas opter pour un showroom virtualisé ?

Le principe ? L’ensemble de votre collection est accessible depuis une tablette ou un PC. Il est possible de consulter l’ensemble des références, de détailler un produit (matière, lieu de fabrication…), de passer des commandes tout en bénéficiant de tarifs négociés, de consulter l’état des stocks… Ainsi, c’est toute votre force de vente qui gagne en efficacité.

De plus, tous les comptes clients sont centralisés dans la gestion commerciale, ce qui vous permet de décider des opérations à mener en fonction des statistiques mesurées sur les ventes. Les clients, eux, peuvent commander facilement, tout en étant assurés d’être livrés puisqu’ils ont une vision directe de l’état des stocks. Un mode de fonctionnement gagnant-gagnant !

Organiser un showroom, c’est chercher à créer un rendez-vous entre la clientèle et la marque, qui permettra à la première de passer des commandes et de prévoir des stocks suffisants en points de vente. La communication doit donc être soignée, tout comme l’apparence de l’espace de démonstration. Dans tous les cas, que l’on vende à l’international ou non, il peut être intéressant de coupler ce showroom physique avec un showroom virtuel. L’idée vous plaît ? Contactez les équipes de Visiativ Retail !

Je partage cet article